Rien n'est éternel ici-bas, à plus forte raison les objets non-vivants dont font partie les automobiles. En effet, même si elles disposent d'une durée de vie relativement longue, tôt ou tard, elles devraient rendre leur dernier souffle et devenir inutilisables. 

Lorsque vous en arrivez là avec, il convient de vous en débarrasser en bonne et due forme et cela passe par le contact d'un épaviste. Ne vous méprenez pas, il ne s'agit pas d'un choix à faire, mais bel et bien d'une obligation juridique. Voyons de plus près comment s'y prendre. 

Notre société dans la ville d'Aubagne 

Nous disposons d'une société professionnelle d'épavistes auto et intervenons au niveau de la ville d'Aubagne et de sa périphéries. Nous remorquons les véhicules devenus inutilisables et ce peu importe qu'ils soient dans des endroits faciles d'accès ou périlleux. Nous disposons bien entendu d'un agrément délivré par la préfecture d'Aubagneepaviste aubagne

Ceci nous permet d'exercer nos fonctions dans le cadre de la loi. Rappelons-le, nul ne peut s'improviser épaviste ; il y a tout un savoir-faire derrière ce métier qui exige rigueur et expertise. 

Nous sommes également une société agréée pour la destruction des épaves d'automobiles, pour celles qui ne seraient pas destinées à la casse (certification VHU). Vous pouvez donc faire appel à nos services dans tous les cas de figure. 

En tout état de cause, vous pouvez nous contacter si vous désirez nous poser plus de questions.

Nous vous débarrassons de vos épaves gratuitement ! 

Notre société d'épavistes intervient gratuitement pour l'enlèvement des épaves, sous réserve que celles-ci soient encore porteuses d'une valeur aux yeux de la casse et ne soient pas vouées à la destruction. Il est également nécessaire qu'elles soient situées dans un lieu facile d'accès pour la gratuité des services. Si votre automobile est inutilisable mais relativement en bon état pour la casse, vous pouvez même la vendre à nos épavistes. En contrepartie, il faudrait nous fournir quelques documents élémentaires : 

  • Une copie de votre carte nationale d'identité ;
  • La carte grise du véhicule inutilisable ;
  • Son certificat de non-gage qui doit dater de moins de 15 jours ;
  • Une déclaration de cession signée par vous-même.